Marilyn forever à la galerie Getty

Cinquante ans après sa fin tragique, la galerie Getty à Londres expose des photos de la star hollywoodienne la plus connue au monde. Une exposition qui nous fait redécouvrir une Marilyn que l’on connaît déjà mais qui continue de fasciner le monde entier.

La galerie Getty est pleine à craquer. Pourtant, ce n’est ni le soir du vernissage, ni une heure de pointe mais un milieu d’après-midi en semaine. Les visiteurs s’attardent sur les tirages noir et blanc de Marilyn, jusqu’à les décortiquer du regard. On la retrouve en starlette du temps où elle s’appelait encore Norman Jean Baker avant la péroxydation de ses cheveux et sa transformation en celle que l’on connaît tous sous le nom de Marilyn Monroe. Elle affichait déjà un corps et une silhouette inoubliables que toutes les femmes ont un jour enviés dans leur vie et que les hommes ont convoités.

Un sentiment de déjà-vu. Mais on ne peut pas vraiment parler d’effet surprise en regardant les photos de sa trop courte vie et carrière. Une sensation de déjà-vu s’installe très vite : Marilyn en starlette, Marilyn en train de lire sur un canapé, Marilyn dans le métro à New York, Marilyn dans son jardin, Marilyn cernée de paparazzi, ou de ses anciens maris : les images nous semblent toutes familières. Pourtant, Getty expose des images de collectionneurs rares, et même des inédites comme des photos extraites de planches contacts oubliées du tournage du film The Misfits. Clark Gable, Montgomery Clift, Arthur Miller et Marilyn se préparent à poser pour une photo de publicité du film. La star est assise sur une échelle. Pour une fois, elle ne pose pas, elle est prise au dépourvu, comme cernée par ces piliers du cinéma et de la littérature américaine.

Marilyn Monroe. Harold Clements/Getty Images

Rien sur l’envers du décor.C’est l’une des seules images de l’exposition qui laisse dévoiler un peu de naturel chez la star. Malgré les légendes qui figurent au bas des autres photos telles que “Marilyn se relaxe en lisant Heinrich Heine” ou “Marilyn se détend dans son jardin” ou encore “Marilyn dans le métro à New York”, Marilyn pose et ne se détend certainement pas devant la caméra. Où sont les clichés “volés” ou tendres qui nous la montreraient elle, intime, “behind the scene” ? Ce sont eux qui manquent à cette exposition, ce sont eux que l’on aurait aimés voir et découvrir un peu de Marilyn “behind the scene”.

Mais ce n’est pas l’envers du décor qui fait vendre. Ce sont les belles images de Marilyn, celles qui nous sont familières, les clichés qui sont devenus des clichés. Bien sûr, les images sont belles, voire magnifiques et pour couronner l’immortalité de l’icône hollywoodienne, Getty expose même certaines de ses plus belles tenues (celles notamment portées dans Certains l’aiment chaud ou The Misfits).

Marilyne Monroe. Hutton Archive/Getty Images

Et l’exposition sera sans doute un succès car Marilyn fascine toujours : sa beauté, son histoire, sa vie, sa carrière, ses bonnes et ses mauvaises fréquentations, sa dépression chronique qui la rendait humaine. Et aussi sa fin solitaire et tragique. Marilyn n’aura jamais eu le temps de vieillir et cinquante ans plus tard, ce sont les images de sa gloire devant les projecteurs qui continuent de faire vendre et la manne semble inépuisable.

Jusqu’au 26 mai 2012.

Getty Images Gallery/46 Eastcastle Street/London/W1W 8DX

Métro le plus proche : Oxford Circus

www.gettyimagesgallery.com

Be Sociable, Share!
Ce contenu a été publié dans Cinéma, Exposition, Photo. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Marilyn forever à la galerie Getty

  1. de FOS dit :

    Marilyn aujourd’hui à Londres, Romy hier à Paris… On ne se lasse pas de voir et revoir ces femmes devenues icones à leur insu. Leur fragilité et le tragique de leur destin n’y sont pas étrangers. Envie de traverser la Manche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *