N’en parlez qu’à vos meilleurs amis

Retour rue du Conservatoire. Il est bien temps en effet, car il n’y en aura pas pour tout le monde. En jeu, une place (au moins) pour assister aux Journées de Juin, incontournable festival annuel du Conservatoire national supérieur d’art dramatique. Un festival estival et printanier, respectivement pour le bourgeonnement du talent des comédiens et pour les rayons de soleil que leurs prestations ne manqueront pas de nous offrir.

Soit un mois de représentations ouvertes à tous et gratuites. Pour ce prix-là, les jeunes pousses du Conservatoire et leurs professeurs ne ménagent pas leur peine. Au programme notamment, une «visite» par les élèves de Nada Strancar du personnage de Médée à travers Euripide, Sénèque, Corneille et Dea Loher. Ou une incursion chez Anton Tchekov et Harold Pinter par les protégés de Gérard Desarthe.

Dans un hommage à l’institution sous forme de profession de foi (ou l’inverse), l’actuel directeur du Conservatoire Daniel Mesguich se demandait en 2008 à l’occasion de sa prise de fonction ce qu’il pouvait bien y avoir de plus «lointaines l’une à l’autre» que ces deux notions d’«art» et d’«école» ? «Comment apprendre un savoir qui ne saurait s’apprendre ?», poursuivait-il. Les prochaines Journées de Juin nous apporteront une part de réponse, par la représentation du travail de ceux qui ont «cherch(é) ensemble sans connaître le but» comme l’assurait le maître des lieux.

La salle du Conservatoire. Photo: Philippe Chardon

Les Journées de Juin ne sont pour l’heureux spectateur qu’une occasion parmi d’autres de découvrir tout au long de l’année la magie du spectacle vivant du côté de la rue du Conservatoire. Ces derniers mois entre autres délices, les locataires de l’institution nous ont déjà régalés d’une relecture de «West Side Story» dans le cadre d’un «atelier transversal Comédie musicale», après que fin 2011 Denis Podalydès, un ancien élève, a dirigé un percutant «Dans la foule» d’après le roman de Laurent Mauvignier.

Parole d’humble amateur, il serait dommage de passer à côté de ces Journées de Juin. Mais, chut, n’en parlez qu’à vos meilleurs amis !

CNSAD: 2 bis rue du Conservatoire, 75009 Paris. Tel: 01 42 46 12 91

Le programme complet des festivités.

Print Friendly, PDF & Email
Be Sociable, Share!
Ce contenu a été publié dans Théâtre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *