Diable de redingote

L’annonce ne dit pas si elle est périmée. Mais cette redingote anglaise, plus communément appelée préservatif de nos jours, date de 1830. Elle sera mise aux enchères le 25 juin à l’étude Delorme & Collin du Bocage avec une fourchette d’estimation oscillant entre 3 et 4000 euros. On ne connaît pas le nom de son utilisateur cependant…

…on sait qu’elle mesure 21,5 cm de long pour une largeur de 5,5 cm et qu’elle a été taillée dans un côlon (caecum) de mouton. Cette redingote est ornée d’un motif érotique et d’une mention en allemand qui signifie, selon l’annonce, « passe-temps agréable de fille, nouvel homme avec filles ». Mais ce qui est intéressant, précise la notice, c’est que l’inscription pourrait être en rapport avec l’actrice  Wihlemine Schröder-Devrient (1804-1860).

Source image: Delorme & Collin du Bocage

Une femme dont Apollinaire dans son roman « Les diables amoureux » parlait en ces termes : « Son humeur violente la portait facilement aux extrêmes et elle eut beaucoup d’aventures sentimentales. L’attribution qui lui est faite des Mémoires repose toutefois sur des bases trop fragiles pour que l’on puisse la considérer définitivement comme en étant l’auteur. Il faut ajouter cependant que ce que l’on connaît de son caractère n’est point incompatible avec celui que révèlent les écrits en litige. Des racontars assez scandaleux qui se colportaient de son vivant justifieraient jusqu’à un certain point que l’on lui attribue ces Mémoires. »

L’écrivain fait allusion à un roman érotique « Mémoires d’une chanteuse allemande ». Il a été plusieurs fois imprimé en Alemagne avant d’être attribué à Madame Schroeder-Devrient. Mais la paternité de l’œuvre serait encore douteuse aujourd’hui.

Il reste que la chose, garnie d’un galon de soie rose, sera mise à l’encan chez Delorme & Collin du Bocage 17 rue de Provence le 25 juin à 14h et visible le matin même de 10h à 12h de même que la veille aux mêmes horaires.

Print Friendly, PDF & Email
Be Sociable, Share!
Ce contenu a été publié dans Apollinaire, Enchères. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *