Clap de fin d’année

echafaudage place des Fêtes à Paris. Photo: PHB/Les Soirées de ParisIl y a parfois de beaux échafaudages à Paris. Souvent ils sont neutres ou complètements ratés. Le gars qui supervisait le montage de cet échafaudage avait la grâce. Un voile blanc, des protections en plastique rouge pour le contraste, il avait aussi le sens de la composition.

Un artiste aurait pu faire la même chose. Mais c’était lui l’artiste en ce mois de décembre à Paris, Place des Fêtes.

Et c’est à partir de cette photo qui doit tout à l’échafaudeur que je voudrais souhaiter d’excellentes fêtes de fin d’année aux toujours plus nombreux lecteurs des Soirées de Paris et les remercier de leur fidélité granitique.

L'échafaudage de la place des Fêtes. Photo: PHB

L’échafaudage de la place des Fêtes. Photo: PHB

D’autre part ma reconnaissance va à tous ceux qui contribuent ou ont contribué à faire en sorte que la renaissance de cette revue s’étale désormais plus longuement dans le temps que les deux années fondatrices. Nous recommencerons début janvier après 10 jours de pause.

Et qu’il me soit permis enfin d’adresser une ligne d’amitié à ces fondateurs-échafaudeurs des Soirées de Paris, Guillaume Apollinaire en tête, dont je n’invente peut-être pas le soutien qu’ils nous prodiguent en secret.

PS : J’ai failli oublier d’émettre un autre signe amical au lecteur et docteur de l’île de Sein Ambroise Menou, qui a fait en sorte le 1er décembre 2013, qu’une petite fille naisse sur l’île, événement qui ne s’était pas produit depuis 1978.

Be Sociable, Share!
Ce contenu a été publié dans Apollinaire, Presse, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Clap de fin d’année

  1. Rubinstein dit :

    J’ai eu le privilège lors d’un reportage sur ce navire de granit immobile de rencontrer le bon docteur Ambroise. Je m’associe donc à votre salut amical. En cette période de cadeaux, j’en profite pour recommander la lecture d’un livre magnifique, Armen écrit par Jean Pierre Abraham et le visionnage d’un film des années 60 tourné sur Sein, « La mer et les jours » (DVD disponible à la cinémathèque de Bretagne). C’est lors de ce tournage que disparut le frère de Simone Signoret, Alain Kaminker. Au cimetière, il partage sa tombe avec une ilienne qui l’accueillit lors de son séjour de l’île. Les sénans se chargent d’entretenir sa tombe. Un peu de culture dans ce monde d’inculture ne peut être que salutaire.

  2. Caroline dit :

    J’attendrai donc début janvier ma surprise du jour, qui ne me déçoit jamais.
    Longue vie aux soirées de Paris ! J’adresse tous mes voeux les plus chaleureux à celles et ceux qui les animent, et à ses lectrices et lecteurs !

  3. Menou dit :

    Merci Philippe pour cet honneur, que je partage avec notre petite princesse Émilie, de clore le dernier billet 2013 des Soirées de Paris.
    Bonne année 2014 à vous et à votre équipage. Continuez à nous régaler. Merci.
    J’ajoute que j’ai la grande chance de vous répondre en direct du Quai des Paimpolais « the place to be, lieu emblématique du nouveau départ des Soirées de Paris  » (voir : banquet d’Équidistants du 12/02/2012).
    Merci.

    Ambroise.

  4. jmcedro dit :

    « Ralentir, travaux » ? Qu’à cela ne tienne! nous serons fidèles à ces indispensables Soirées matinales…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *