L’invité surprise du Petit Journal Montparnasse

Le Petit Journal Montparnasse. Photo: Les Soirées de ParisEtrange, étrange. Les musiciens avaient terminé leur deuxième rappel en ce vendredi 6 février 2014 vers minuit. La plupart des gens qui étaient venus écouter de la musique et dîner, ou seulement prendre un verre et écouter de la musique, avaient quitté leur table.

Et justement, il y avait cette table pour deux sans plus personne autour et quelqu’un la regardait distraitement. Et puis la nappe de cette table voisine s’est mise à glisser doucement, comme happée par le sol. Les verres, assiettes et couverts qui se trouvaient encore dessus ont chu sans trop faire de bruit dans les plis. C’était exactement comme si un homme invisible venait de trahir sa présence en accrochant le tissu de la nappe.

Ce soir là au Petit Journal Montparnasse, un big band se produisait dirigé par le formidable pianiste qu’est Antoine Hervé. Lequel donnait en outre, entre chaque morceau de Count Basie, une leçon de jazz.

Repérez donc sur le site du Petit Journal quand passe le prochain big band. Vous verrez, ça remet tout le métabolisme d’aplomb sans compter qu’on dîne là-bas fort correctement et que le champagne est bon. Le patron dit que les gens doivent s’y sentir chez eux. Cela se vérifie.

Le Petit Journal Montparnasse. Photo: Les Soirées de ParisNon la seule énigme, c’était cette nappe, pourtant non débarrassée et donc encore lestée qui a bizarrement glissé vers le sol comme entraînée par une veste ou un manteau. Count Basie, on t’a repéré.

Le Petit Journal Montparnasse.

 

Be Sociable, Share!
Ce contenu a été publié dans Musique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *