Feydeau sans fausse note

Les fiancés de Loches. Photo: Emilie BrouchonAlchimie. Un texte de 1888, drôle, vif, riche en quiproquos, en rebondissements. Le mari, la fiancée, la maîtresse, les parisiens pédants, les provinciaux sincères et purs, toute une troupe de caractères bien ciselés. On connaît l’auteur, Georges Feydeau, son univers de cocottes, la Belle époque …

… c’est bien assez afin d’assurer avec un minimum de talent pour le metteur en scène et les comédiens un succès théâtral, comme avec Molière une telle matière première est une bénédiction. Ici pourtant, les créateurs des Fiancés de Loches présentés actuellement au vénérable Théâtre du Palais Royal, ont souhaité ajouter un ingrédient à la recette. Un ingrédient qu’on ne peut ignorer, puisqu’il s’agit d’adapter certains passages de la pièce pour les mettre en chansons. Jacques Mougenot est à la manœuvre pour l’adaptation du texte, Hervé Devolder assurant la composition musicale … ainsi que la mise en scène.

C’est une réussite. « Comédie musicale » promet l’affiche. Comme si cette appellation était gage de qualité, ou, plus prosaïquement pour les promoteurs du spectacle, de public plus nombreux. « Opérette » pourrait-on écrire plus justement, cette correction étant faite avec le plus grand respect pour le travail des orfèvres ayant mis sur pied ces Fiancés de Loches.

Les Fiancés de Loches au Théâtre du Palais Royal. Photo: Emilie Brouchon

Les Fiancés de Loches au Théâtre du Palais Royal. Photo: Emilie Brouchon

Point de spectacle grandiose ici, d’esbroufe, juste sur cette petite scène un spectacle touchant et sincère, proche du spectateur. Georges Feydeau paix à son âme est fort bien respecté.

On se laisse volontiers emporter par une histoire impossible (quoi que …), le rythme est effréné sans que jamais pourtant on tente d’en mettre plein la vue au spectateur. En somme ce dernier n’est pas pris pour un imbécile. Le jeu des comédiens est juste impeccable. La présence en fond de scène de trois musiciens (piano, contrebasse, violon) ajoute bien sûr à  la magie du moment. On en ressort sourire aux lèvres, tout simplement reconnaissant d’avoir passé une si bonne soirée (de Paris).

 

Rendez-vous rue de Montpensier

 

Be Sociable, Share!
Ce contenu a été publié dans Théâtre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *