Le musée Paul Klee, une sculpture paysagère de Renzo Piano

Zentrum Paul-Klee Berne. Photo: Lottie BrickertSur l’autoroute, à la sortie de Berne, une triple vague métallique retient l’attention. Elle semble surgir des coteaux verdoyants. Œuvre de Renzo Piano, le musée Paul Klee, que l’architecte qualifie lui-même de « sculpture paysagère », a ouvert ses portes en 2005.

A demi enfouie dans les collines environnantes, l’onde gracieuse épouse à la fois les courbes du terrain et l’œuvre de Paul Klee, souvent abstraite certes mais qui se réfère volontiers à la nature. Reliés par un chemin intérieur d’acier et de verre, les trois bâtiments du Zentrum Paul Klee remplissent chacun leur rôle. Le premier est un centre de congrès, de concert et un espace créatif pour les enfants, le second un lieu d’expositions temporaires et le dernier est occupé par les services administratifs.

Le musée conserve plus de 4000 œuvres de Paul Klee, soit la plus grande collection au monde de dessins, aquarelles et peintures de l’artiste. Mais il n’expose qu’environ 200 pièces à la fois, en raison de la taille restreinte de la galerie et de la fragilité des œuvres. Rappelons que Klee a été un théoricien de l’abstraction et de la couleur et qu’il a mis ses recherches en pratique dans ses peintures et souvent sur des supports innovants, d’où leur vulnérabilité à la lumière.

La rotation des collections répond toujours à une thématique. L’exposition actuelle est consacrée à « Klee à Berne ». L’artiste y est né allemand en 1879, dans une famille de musiciens. Son père était professeur de musique et sa mère cantatrice. Paul Klee, violoniste émérite, a d’ailleurs hésité entre une carrière de peintre et de musicien. Il a finalement choisi d’étudier la peinture après avoir passé sa jeunesse à dessiner les paysages des environs de Berne, comme en témoignent les magnifiques carnets de croquis présentés dans la première salle.

Klee, Petit-port, aquarelle sur papier et carton. 1914. Photo: Lottie Brickert

Klee, Petit-port, aquarelle sur papier et carton. 1914. Photo: Lottie Brickert

En 1906, il se marie et s’installe à Munich. C’est pourtant à Berne qu’aura lieu, en 1910, la première exposition qui lui est entièrement consacrée. En 1912, il est invité par Kandinsky, avec qui il s’est lié d’amitié, à présenter 17 de ses productions au Blaue Reiter à Munich. Huit ans plus tard, il s’est déjà fait un nom et expose cette fois 362 œuvres à la galerie Neue Kunst de Hans Goltz à Munich. Son travail et ses théories sur l’art sont remarquées et il commence à enseigner au Bauhaus en 1921. Il s’installe par la suite à Dessau, siège du Bauhaus, où il sera le voisin de Kandinsky. Puis, il poursuit sa carrière d’enseignant-chercheur à l’Académie de Düsseldorf.

Les nazis, arrivés au pouvoir en 1933, y mettent un point final. Considéré comme un artiste « dégénéré », il est maudit et doit quitter son poste. Dix-sept de ses œuvres feront partie de l’exposition sur l’Art dégénéré organisée par les nazis, qui ouvre à Munich en juillet 1937. Elle circulera jusqu’en 1941 dans différentes villes. Cette exclusion n’empêchera pas les nazis de saisir 102 de ses créations et de les vendre à l’étranger principalement. Revenu à Berne, Klee commence à souffrir en 1935 d’une affection grave qui l’empêche longtemps de travailler. Il est pris d’un sursaut créatif dans les dernières années de sa vie, comme en témoigne la sélection de peintures présentées ici. Il décède en 1940.

La seconde exposition en cours au Zentrum est consacrée à l’anglais Henry Moore, l’un des sculpteurs majeurs du XXe siècle. Elle regroupe 28 sculptures et 42 travaux sur papier des collections de la Tate et du British Council. A l’instar de Klee, Moore a élevé l’abstraction et l’expérimentation au rang de l’art.

Zentrum Paul Klee Berne. Photo: Lottie Brickert

Zentrum Paul Klee Berne. Photo: Lottie Brickert

Au mois de juin, le Zentrum fêtera ses dix ans. Ce sera l’occasion d’une grande exposition consacrée à Paul Klee et Wassily Kandinsky, réunissant des œuvres des plus prestigieux musées du monde. A la fois amis et rivaux, les deux artistes qui ont enseigné au Bauhaus à Dessau où ils étaient voisins, sont considérés comme les pères de l’abstraction. Un bel hommage à venir…

Lottie Brickert

Zentrum Paul Klee, Monument im Fruchtland 3, Postfach – 3000 Berne 31 – Suisse

Ouvert du mardi au dimanche de 10 heures à 17 heures. Actuellement, expositions « Klee à Berne » et « Henry Moore ». Exposition « Klee et Kandinsky » à venir du 19/06/2015 au 27/09/15.

Print Friendly, PDF & Email
Be Sociable, Share!
Ce contenu a été publié dans Musée. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le musée Paul Klee, une sculpture paysagère de Renzo Piano

  1. Steven dit :

    Sur la dernière photo on dirait une copie du Cnit à la Défense… Non? S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *