Paris by design

L’espace de quelques jours du 6 au 15 septembre, la planète «Design» s’est donné rendez vous à Paris qui a vibré des créations des professionnels du petit monde de la déco invités à faire la démonstration de leurs talents dans plus de 200 lieux de la capitale pour la «Design Week». C’est aussi l’occasion de découvrir de nouvelles adresses parisiennes et de visiter la ville autrement.
Le «nec plus ultra» des décorateurs et architectes d’intérieurs a investi à l’invitation de la revue AD le futur siège de la Compagnie des Philanthropes (ci-contre) actuellement en travaux au 13 rue de la bûcherie -adresse connue par ailleurs des amateurs de Simone de Beauvoir-, pour y réaliser des décors éphémères pour le simple plaisir des yeux et de quelques soirées réservées aux «happy few». 

Autre ambiance chez Ikea qui fête ses 65 ans. Avec ses 355 magasins dans 29 pays et ses 9500 produits dont 2500 nouveautés chaque année, le suédois revendique d’être incontestablement le représentant mondial du «Democratic Design». Dans un local parisien, présentation éphémère sur trois jours d’une rétrospective des produits cultes «vintage» introuvables ou réédités et multiplication des collaboration avec des créateurs extérieurs : bientôt la collection « Markerad » conçue avec Virgil Abloh -directeur artistique des collections «homme» de Louis Vuitton et créateur de la marque «Off-White»- fera courir tout Paris pour une présentation en avant première mondiale. Au programme aussi des objets dédiés à la musique avec Teenage Engineering et Sonos, expert du son à la maison, des projets avec des designers venus de 7 pays d’Afrique ou encore un travail sur l’aménagement des très petits espaces avec le Mars Research Desert Station et bientôt l’ouverture du Ikea Paris La Madeleine.

Non loin de la rue du Bac qui est devenue le pôle parisien des éditeurs de design Italien, vient d’ouvrir «Beaupassage», rue de Grenelle qui rassemble la fine fleur des métiers de bouche : Yannick Alléno, Pierre Hermé, Thierry Marx et d’autres cohabitent avec l’artiste Fabrice Hyber, le tout dans un espacé arboré signé Michel Desvigne spécialement aménagé pour la création de ce nouveau lieu de rendez vous.

La Maison du Danemark en haut des Champs Élysées ouvre son espace à «Copenhagen créatives» 7 artistes et deux collectifs qui mixent art contemporain et technologie (ci-contre).

L’Hôtel «Le 5 Codet» situé rue Louis Codet -du nom d’un écrivain et dandy parisien ami en son temps de Guillaume Apollinaire et Marie Laurencin- est venu loger ses chambres dans l’ancien central téléphonique de France Télécom. L’architecte Jean Philippe Nuel a fait des miracles et nous bluffe avec sa façade en béton de style Art déco, son patio arboré et ses suites avec jacuzzi d’extérieur avec vue sur le dôme des Invalides. L’art est partout dans l’hôtel qui accueille «Reality Check», la deuxième édition «Art et design émergent».

Franprix a choisi de fêter ses 60 ans avec les «street artistes». Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est avec eux que l’épicier du coin partage la rue. Sous la houlette de l’ancêtre des artistes de rue, Jérôme Mesnager connu pour ses «corps blancs», 5 artistes sont invités à des interventions in situ devant 5 magasins. Au programme également un «Escape game» de nuit en magasin réalisé avec HintHunt, le leader français du secteur.

Marie-Pierre Sensey

Compagnie des Philanthropes 13 rue de la Bûcherie Paris 5
Ikea Paris La Madeleine
Beaupassage 53/57 rue de Grenelle Paris 7
La Maison du Danemark 142 avenue des champs Elysées Paris 8
Le 5 Codet 5 rue Louis Codet Paris 7
Franprix rue de la Cossonnerie  Paris 1  Escape Game de nuit «60 ans 60 joueurs 60 minutes»  du 1er au 5 octobre prochain.

Print Friendly, PDF & Email
N'hésitez pas à partager
Ce contenu a été publié dans Surprises urbaines. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Paris by design

  1. Marie dit :

    Suis allée voir hier Beaupassage, il manque quelques sérieuses finitions mais si on aime les visites de fin de chantier,il est encore temps d’en profiter 😉

  2. «Design Week», «happy few»,«Democratic Design», «Off-White», «Copenhagen créatives», «Reality Check», «Art et design émergent», «Escape game»….
    Ouf !

    André Lombard.

    • mp dit :

      Cher André et cher Philippe
      Quand on a la chance d’accueillir à Paris des manifestations internationales, on parle anglais, ne vous déplaise. Il ne vous a pas échappé que j’ai réussi à citer dans mon texte deux grands écrivains français Simone de Beauvoir et Guillaume Apollinaire.
      Quant à l’ idée de fessée de Philippe, non merci, très peu pour moi. « Not for me », en anglais.

  3. Didier dit :

    « Le 5 Codet 5 rue Louis cadet  » ?
    Check reality : 5 rue Louis Codet

Répondre à LOMBARD André Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *