L’oeil de Selçuk sur Les Soirées de Paris

 Selçuk Demirel a acquis récemment la double particularité d’être un artiste et un lecteur des Soirées de Paris sur le web. C’est pourquoi il nous a adressé sa vision personnelle de la revue cofondée par Guillaume Apollinaire et portée sur les fonts baptismaux il y a 99 ans. Artiste, Selçuk l’est depuis ses années de Lycée à Ankara où il publie ses premiers dessins. En étudiant l’architecture il publie des dessins dans des journaux comme Cumhuryet, Yeni Yüzyil, Milliyet…

Il est parisien depuis 1978. Sa signature est visible dans Le Monde, le Nouvel Observateur, L’Agefi, mais aussi dans le Washington Post, le Wall Street Journal ou le Boston Globe.

 Selçuk (prononcer Sellchouk) n’a pas son pareil pour rendre significatifs et légers des sujets à la base très cérébraux. Et ce n’est sans doute pas un hasard si dans ses œuvres, le cerveau, l’œil et la main jouent des rôles importants. Son talent s’exprime avec des sujets politiques mais aussi littéraires, sociétaux, érotiques parfois…

L’homme est chaleureux, convivial et discuter avec lui, c’est justement sentir en face de soi un cerveau aux approches réflexives particulièrement raffinées et des yeux malicieux pas toujours en face des trous ce qui lui permet d’exprimer souvent ce que l’on ne voit pas immédiatement. Né en 1954, il a à son actif, outre de très nombreux dessins de presse, des affiches, des livres pour enfants et une trentaine d’albums de dessins, parus en Europe et même au Japon.

Illustration originale de Selçuk Demirel pour Les Soirées de Paris

Un œil -justement- sur son site permet d’en capter les nombreuses facettes et talents.

http://www.selcuk-demirel.com/

Print Friendly, PDF & Email
N'hésitez pas à partager
Ce contenu a été publié dans Livres, Poésie, Presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *