Ardanthé fait sa Révolution

Le théâtre de Vanves – scène conventionnée pour la danse- a inauguré la treizième édition de son festival Artdanthé  (21 janvier-26mars), dédié à la danse contemporaine avec un spectacle déroutant, signé Olivier Dubois : dans Révolution, le chorégraphe et interprète- remarqué en 2008 au Festival d’Avignon avec Faune(s)- met en scène avec une sobriété extrême, douze danseuses lancées dans une endurante rotation chorégraphique. Toutes vêtues de noir, elles vont chacune –durant  deux heures et quart sans interruption – danser autour d’une grande barre quasiment dans l’obscurité, sur une version contemporaine du Bolero de Ravel. Un exercice qui pourrait s’intituler Variations sur le même pas…

 Au départ, il faut bien avouer qu’on peut facilement rester hermétique à cette longue marche carcérale exécutée par ces femmes déshumanisées, au regard glaçant et aux pas rigoureusement synchronisés. Mais à force, on se laisse volontiers envoûter. Lorsque deux danseuses s’arrêtent et font leur révolution, les autres continuent – mécaniquement.

On entre alors dans une autre dimension : le visage de ces femmes devient expressif, leurs gestes brusques et saccadés. Elles se tordent, se jettent contre la barre, virevoltent autour d’elle, mais toujours repartent. Silencieuses et solidaires, ces «tueuses» s’engagent dans la création comme dernier lieu de résistance.

Au final, cette longue marche plonge les danseuses dans un état proche de la transe. L’une d’elle –la plus exposée- semble défaillir quelques secondes… Le boléro de Ravel diffuse – à fond – sa mélodie inquiétante. Les expressions sont celles de femmes éreintées.  C’est fini. Elles peinent à sourire, malgré les tonnerres d’applaudissements. Elles nous ont tout donné. Merci !

Le festival Ardanthé

Print Friendly, PDF & Email
N'hésitez pas à partager
Ce contenu a été publié dans Danse, Musique, Spectacle. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *