Au Châtelet, comme les grands

 De la grande musique pour les petits ? Dans un temple des arts vivants parisiens ? Quelle drôle d’idée ! Quelle idée drôlement bonne, que nous propose le Théâtre du Châtelet avec la série de « Concert Tôt – Concert Tea ». Une fois franchi l’obstacle du jeu de mots donnant son nom à cette programmation, place au divertissement et à la pédagogie. Deux notions chères au maître des lieux, Jean-Luc Choplin.

«On ne s’y prendra pas au sérieux mais on y travaillera sérieusement» assure Monsieur le directeur au sujet de cette série de concerts qui sont un gage parmi d’autres de sa volonté d’éclectisme au Théâtre du Châtelet, un lieu qu’il veut «populaire», entendons accessible à tous. Ici, les étudiants du Conservatoire national supérieur de musique de Paris sont à l’oeuvre.

Laissons-nous donc emporter à leurs côtés jusqu’au 29 mai par ces concerts familiaux et dominicaux, à 11h00 ou 17h00 (d’où le titre générique). Prochain rendez-vous le 6 mars, avec l’«Histoire du Soldat» d’Igor Stravinsky. Une confrontation avec le Diable «qui finit bien grâce au pouvoir de la musique» nous promet le Châtelet. C’est heureux, car la représentation est conseillée aux enfants à partir de 8 ans, comme la plupart des six séances restantes. Seul le concert de l’après-midi du 27 mars conviendrait aux bambins dès 5 ans.

Le mieux sans doute est de respecter ces recommandations, même si tout le monde est le bienvenu. Mieux, pour ces spectacles en placement libre, la place est gratuite pour les enfants de moins de 5 ans, et, tenez-vous bien, le tarif est de 5 euros jusqu’à 15 ans, le tarif dit plein culminant à 10 euros. Sans compter que l’ambiance est chaleureuse dès l’accueil, distribution de t-shirts à l’effigie des «Concert Tôt – Concert Tea» comprise.

Rappelons enfin que la visite de ce lieu chargé d’histoire est un enchantement, en dehors même de tout spectacle. En sortant, ballon baudruche en main pour les enfants, la Place du Châtelet s’offre à nous, on est au centre de Paris, au centre du Monde. Bons dimanches.

Plus d’informations sur le site du théâtre.

Print Friendly, PDF & Email
N'hésitez pas à partager
Ce contenu a été publié dans Musique, Théâtre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *