L’addition de la Canopée joue les crêpes flambées

Les bonnes informations sont toujours dans le Parisien si l’on veut bien excuser cet excès de confraternité. Dans son édition du samedi 26 mars 2011, le quotidien révélait que l’addition relative au coût de la Canopée (réaménagement des Halles) avait fait un bond de 29,17% soit de 120 à 155 millions d’euros. Selon le journal la commission d’appel d’offres de la ville de Paris a procédé à ce réajustement financier le 25 janvier.

Il apparaît que des contraintes techniques liées à la pose des 14 000 mètres carrés (1,4 hectare) de la Canopée sont en cause. La rémunération des architectes (Berger et Anziutti) a été en conséquence et légalement revue à la hausse passant de 23,4 à 30,1 millions d’euros.

Les parisiens peuvent depuis quelque temps voir en réel la maquette du projet dans un pavillon prévu à cet effet le long de la palissade à proximité de la Fontaine des Innocents. C’est toujours aussi beau si ce n’était l’addition qui joue malheureusement les crêpes flambées. Pour Dominique Huchet, directeur du réaménagement des Halles, cité par le Parisien,  «tous les grands projets coûtent plus chers que prévu». Oui mais quand même.

Une vue du projet avec plus de perspective. Photo: PHB

Post-scriptum : Sur la même page du même journal, on apprend également qu’à l’été 2013 une plage sera aménagée sur le lac Daumesnil dans le Bois de Vincennes, une idée inspirée de Londres et plus particulièrement de Hyde Park où les promeneurs peuvent jouer les estivants en maillot. Et, second scoop, que la qualité de l’eau de la Seine autoriserait désormais la baignade mais que les questions de sécurité restent rédhibitoires.

L’essentiel du projet de réaménagement des Halles précédemment publié sur les Soirées de Paris   

Etre alerté des dernières nouvelles des Soirées via Facebook

L'édition du Parisien du 26 mars.

Print Friendly, PDF & Email
N'hésitez pas à partager
Ce contenu a été publié dans Architecture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *