Délicieuse Amélie

Entre les chics quartiers de la Marina et Pacific Heights, non loin de Russian et de Nog Hill, c’est dans un lieu autrefois fréquenté par les gays que les Français de San Francisco (et les autres), accourent chez « Amélie ». Ce bar-restaurant à vins est un véritable enchantement et, contrairement à ce qu’on se plaît à penser, lorsqu’on est loin de son cher pays, il ne doit pas son nom à Amélie Poulain mais à la filleule de Germain, l’un des deux associés de la maison, français bien sûr.

Avec Martial, un des serveurs (également propriétaire d’une boîte de design), ils donnent le ton. Leur accueil est charmant, leur look hype (tee shirt marin et jean tendance). Mais si le lieu est envoûtant, c’est parce qu’il ne néglige aucun détail et pousse le raffinement à son comble. Les vers d’un des poèmes de la Légende des siècles de Victor Hugo ornent le plafond, les lumières tamisées rouges créent une atmosphère chaude et romantique. A la carte, près de 130 vins (au verre), provenant du monde entier, des escargots, des ravioles de Royan, du Pont l’Evêque et même de la Tête de Moine !

Amélie

1754. Polk Street. San Francisco

Print Friendly, PDF & Email
N'hésitez pas à partager
Ce contenu a été publié dans Gourmandises. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Délicieuse Amélie

  1. GIRERD Maryse dit :

    Les Soirées de Paris sont d’une efficacité redoutable, même à l’autre bout du monde! Si jamais vous êtes tenté de faire découvrir un lieu redoutable à New York, je pourrais vous vanter les délices de »L’Atelier du chocolat », près de Broadway. De plus, mais je reste d’une objectivité de marbre, c’est chez mon frère..

  2. Philippe Bonnet dit :

    Nous prenons bonne note de cette adresse à New York, merci Maryse. PHB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *