Boggies de luxe chez Christie’s

Lambeaux de luxe, échos fossiles de boggies prestigieux sur les rails de l’Europe à l’Orient, la maison Christie’s dispersera le 27 septembre à Paris, des objets en provenance de la Compagnie Internationale des Wagons Lits. Chic.

Dans les années 20, le wagon-lit évoque immédiatement le style Art-Déco, qui caractérisait les trains assurant la liaison entre différentes capitales européennes et Istanbul. Des signatures telles que Prou ou Lalique ont immortalisé ce sens moderne de la parure décorative qui nous transporte encore aujourd’hui en imagination.

Mais c’est notamment à partir du train Côte d’Azur Pullman Express mis en service en 1929 que plusieurs panneaux décoratifs en verre blanc moulé et signés Lalique seront mis à l’encan avec une estimation oscillant entre 40.000 et 60.000 euros.

La vaisselle du bord, en céramique ou métal argenté et bien entendu marquée WL, sera également disponible à la vente à des prix nous dit-on «attractifs».

Souvent plus inspirées qu’aujourd’hui, les irrésistibles publicités pour les voyages en train sous forme de lithographies en couleur devraient facilement trouver preneur bien que les estimations dans ce domaine (500 à 2.000 euros) aient une certaine tendance à s’affoler le jour des enchères.

Quelques peintures seront également de la partie dont un portrait de Georges Nagelmackers, le fondateur de la Compagnie Internationale des Wagons Lits en 1876 (70/90 000 euros).

Pour les investisseurs que les bons du trésor et autre titres souverains commencent à dégoûter, on conseillera pour finir quelques modèles réduits : une voiture salon, une voiture restaurant ou encore une voiture lit avec cabinet de toilette dont les panneaux sont en acajou et la marqueterie de «Sapelly céruse», tout est dans le nom de baptême qui détermine le chic. Compter entre 12.000 et 40.000 euros.

Christie’s a cru bon de mentionner dans son communiqué le fait qu’un wagon-lit de l’Orient Express allant de Paris à Bucarest a été le théâtre d’une orgie imaginée par Apollinaire dans son livre «Les Onze mille verges», en qualifiant le passage en question de «mémorable». Il s’agit en réalité d’une scène plutôt épouvantable annihilant mot après mot toute notion sensuelle ou romantique. Curieuse allusion.

On préférera se souvenir qu’en 1918, alors qu’Apollinaire s’est éteint depuis deux jours, le Maréchal Foch signait l’armistice dans la voiture sanctuarisée et donc pas à vendre numéro 2419.

Print Friendly, PDF & Email
N'hésitez pas à partager
Ce contenu a été publié dans Enchères. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Boggies de luxe chez Christie’s

  1. francis dit :

    Passionnés de chemins de fer, associations, simples collectionneurs, vous vous devez de signez la pétition ; Sauver le patrimoine de la Compagnie Internationale des Wagons lits sur http://www.lapetition.be/en-ligne/Sauver-le-patrimoine-de-la-Compagnie-Internationale-des-Wagons-lits-10266.html

    Aidez-nous à faire connaître cette pétition. Diffusez l’information autour de vous ! Nous avons besoin de votre aide pour réussir à toucher un grand nombre de personnes et peut être réussir à infléchir la décision du groupe Accor.

    Et si vous avez d’autres idées concrètes n’hésitez pas à les envoyez à l’adresse suivante : patrimoineciwl@hotmail.be

    Mais vous aussi, si vous en avez la possibilité :
    – diffusez cette pétition sur les réseaux sociaux et blogs
    – faites signer une pétition papier par les visiteurs de vos musées ou de vos activités touristiques et transmettez les chez Accor.
    – faites part de votre indignation aux médias de votre région.
    – avertissez toute personne influente.
    – etc…

    Francis
    Simple collectionneur et admirateur de l’œuvre de Georges Nagelmackers

  2. Ping : Lalique double les mises | Les Soirées de Paris

  3. degrandpre dit :

    je chercher a contacter les encan cristies pour une peinture et une aquoirel que jai avendre 514 661-2221

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *