Lorsque Cobra menace…

Si l’on en juge par les modèles automobiles représentés, Cobra est une bande dessinée qui remonte à la première moitié des années soixante. Une recherche sur Google, superficielle il est vrai, n’ayant pas de donné de renseignements, il faut se contenter de cette estimation.

Ce support bédéographique se prêtant à merveille au dévoiement, il était tentant et finalement amusant de se livrer à un petit détournement. Si l’auteur de cette bande dessinée vit toujours qu’il nous pardonne. Quoique si l’on a bien compris la jurisprudence Richard Prince, le détournement d’une œuvre vaut création et donc appropriation. Les aventures de Cobra ont été trouvées chez un antiquaire du Morbihan. Un homme qui connaissait  le prix du risque, de l’aventure et finalement de la notoriété d’un héros masqué ayant choisi le camp du mal. Pour 7 euros âprement négociés, Cobra s’amende aujourd’hui, en recrutant des abonnés à la newsletter des Soirées de Paris.

Détournement créatif de la série "Cobra". Les Soirées de Paris 2011

Print Friendly, PDF & Email
N'hésitez pas à partager
Ce contenu a été publié dans BD. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *