Une si sympathique aubergine

« L’aubergine à midi fondait dans mon assiette/Gorgée d’ail et d’olive dans sa robe violette/Sa  chair caméléon exhalait leurs saveurs/Rehaussées de piment pour masquer sa pâleur ».

L’aubergine se prête à toutes les préparations, salées comme sucrées (essayez la glace à l’aubergine !). Ce légume tient de l’éponge et du caméléon. Il capte les saveurs et les couleurs qu’on lui propose.

Voici une recette toute simple à déguster chaude (à la cuillère !) en cette période hivernale.

Recette aux aubergines. Photo: Guillemette de Fos

 

Comptez  une aubergine par personne.  Coupez-la en deux sans l’éplucher dans le sens de la longueur.  Incisez  sa chair en traçant de nombreuses  croix. Faites-les aussi  profondes que possible sans  entamer la peau.

Dans ces incisions, glissez des  lamelles d’ail. Vous pouvez aussi insérer des lamelles d’échalotes.

Posez les demi-aubergines  dans un plat allant au four (sur la lèchefrite si elles sont nombreuses ou ventrues).

Arrosez  vos moitiés d’aubergine d’huile d’olive. Soyez généreux !  L’aubergine ne vous dressera pas contravention pour excès au  « lipidomètre »…  Mieux, elle vous restituera au fond du plat l’huile excédentaire.

 Saupoudrez le tout d’un peu de piment d’Espelette. On peut aussi opter pour le « Quatre épices » qui   donne un résultat  plus étrange. Le sucre, on l’a dit, sied à cette légumineuse.

Glissez le plat dans le four pour une heure de cuisson à thermostat 180° C. Si l’aubergine se colore trop rapidement, couvrez-là d’une feuille d’aluminium ou de papier cuisson.

Pour « lester » cette recette en cas de solide appétit, ajoutez  des pommes de terre (épluchées et huilées) à vos  aubergines avant de passer le tout au four.

Print Friendly, PDF & Email
N'hésitez pas à partager
Ce contenu a été publié dans Gourmandises. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *