Tarte au chocolat et clémentines, le régal

 «J’ai dégusté ces jours derniers une délicieuse tartelette/Dont le chef ne voulut livrer ni le coup de main, ni la recette…/Qu’importe !  me voilà lancée ce matin là  dans ma cuisine/A  relever ce  défi d’une suave  chocolat-clémentines !»

Procurez vous une pâte sablée, donc déjà légèrement sucrée. Faites la précuire à nu une dizaine de minutes à four chaud (180°) entre deux feuilles de papier sulfurisé. Le papier du dessus sera lesté d’haricots ou de riz pour éviter que la pâte ne boursoufle.

Mieux, pour qu’elle caramélise légèrement, vous l’aurez  au  préalable enduite d’une petite poignée de grains de sucre cristallisé bien enfoncés. Une fois précuite, laissez la pâte caramélisée  refroidir. Faite fondre 200 grammes de chocolat noir de ménage dans une casserole au bain marie. Ne mélangez le chocolat fondu qu’après 5 minutes, puis étalez- le sur toute la surface de la pâte sablée.

Laissez durcir. L’ensemble des opérations qui précèdent peuvent être fait la veille.

 Pelez soigneusement les clémentines (ou mandarines), ôtez la peau blanche et les éventuels pépins. Disposez vos quartiers de fruits harmonieusement sur votre fond de pâte caramélisée-chocolatée.

Mélangez au fouet 1 ou 2 œufs entiers avec 2 cuillérées à soupe de crème fraîche épaisse. Ajoutez une pincée de sucre, pas plus car les fruits sont déjà suffisamment sucrés.

Versez cette préparation sur la pâte recouverte de clémentines.

Cuire une quarantaine de minutes à 170°-180° en surveillant bien.

 Avantage de la recette : le chocolat fait écran, évitant que les fruits ne viennent mouiller  et ramollir la pâte.

La tarte au chocolat et clémentines. Photo et recette: Guillemette de Fos

Print Friendly, PDF & Email
N'hésitez pas à partager
Ce contenu a été publié dans Gourmandises. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Tarte au chocolat et clémentines, le régal

  1. Bruno Sillard dit :

    J’en ferais bien mon petit dej’.
    Bon je me rase et j’arrive!

  2. Nicolas Reine dit :

    Je confirme pour avoir eu l’honneur de participer à l’avant première, un vrai régal !
    Bravo Guillemette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *