Psychopompe

Parmi les très rares spectacles que Les Soirées de Paris annoncent à l’avance, certains que nous sommes de la densité de la prestation, figure celui de Tristan Félix, personnage théâtral qui ne s’embarrasse d’aucune règle afin de favoriser des réactions diverses comme l’étonnement ou le rire en passant par la perplexité circonflexe. C’est ainsi que le dimanche 9 décembre 2012 à 15 heures se produira «Le CABARET de Gove de Crustace». Un vocabulaire alchimique qui en dit long.

Tristan Félix est une artiste qui se présente comme un «clown brut, psychopompe et polyphrene» dont l’une des caractéristiques comportementales est de…se gratter le moral. C’est bien compliqué de s’attendre à quelque chose avec elle mais enfin il existe un moyen de le savoir. D’abord Crash d’œuf et ensuite «Je m’ai pas noyé». Euphorique et dingo. Le tout étant réservé aux moins de 12 ans.

La trop rare Violaine Blaise avait écrit un texte sur cette femme-là.

Tandis que l’assez fréquent auteur de ces lignes s’était penché un jour sur La Passe, une curieuse revue éditée par Tristan Félix.

 

Print Friendly, PDF & Email
N'hésitez pas à partager
Ce contenu a été publié dans Spectacle. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *