Limande en écailles et céréales volantes

 Ce matin au marché, sur des filets j’ai flashé. /«Donnez-moi de la limande», ai-je dit à la marchande. /Et pour être originale, l’ai pannée de céréales. /Avant d’être croustillant, l’enrobage fut… bondissant ! /Pour finir dans notre assiette, comme autant de fines paillettes

Comptez autant de filets de poisson que vous avez de convives. Merlan, julienne, cabillaud, sole font aussi bien l’affaire que la limande.

Dans un magasin Bio, procurez-vous un panel de céréales : lin blond, lin brun (on dit qu’ils absorbent les graisses…), son d’avoine, céréales toastées. Dans un premier  bol, cassez 1 ou 2 œufs. Salez légèrement, poivrez généreusement. Dans un autre bol, réunissez à parts égales vos céréales gourmandes en leur adjoignant un petit peu de sel. Il faut compter une petite poignée de céréales par filet.

Trempez vos  filets dans le mélange œufs, puis dans le mélange céréales. Faites chauffer de la matière grasse dans une poêle et déposez-y vos filets en tassant bien. Une fois dorés, retournez-les et poursuivez la cuisson. Au cours de l’opération, il peut arriver que vos  céréales se prennent pour du pop corn et songent à s’évader du poêlon. Ramenez-les à la raison !

Hors du feu, ajoutez aux filets pannés quelques gouttes de sauce soja et/ou d’huile de sésame (si vous en aimez le goût bien particulier). Vous pouvez aussi opter pour le citron, rehausseur de goût plus  traditionnel.

On servira ces filets de poisson avec un gratin de courgettes : faites suer des rondelles de courgettes dans une grande poêle avec 1 cuillérée à soupe d’huile (c’est assez long car c’est un légume gorgé d’eau). Une fois celles-ci réduites de moitié en volume, glissez-les dans un plat à gratin tapissé d’ail, recouvrez-les d’une  béchamel  légère puis de gruyère ou de parmesan râpé. Comptez 15-20 minutes à four chaud (180°).

Print Friendly, PDF & Email
N'hésitez pas à partager
Ce contenu a été publié dans Gourmandises. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Limande en écailles et céréales volantes

  1. Bruno Philip dit :

    Je regarde désormais la limande d’un autre oeil, merci.

  2. jmcedro dit :

    On a beau quitter à peine les comptoirs du petit-déjeuner, ce poisson volant fait envie. Une bonne recette c’est comme une belle histoire, on s’y laisse prendre à toute heure. Merci Guillemette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *