Lecteurs et auteurs en scène!

Depuis la saison passée, le Bureau des lecteurs de la Comédie-Française a encore intensifié sa découverte des auteurs d’aujourd’hui en proposant non plus deux, mais trois, cycles de Lectures d’auteurs contemporains. Le prochain, considéré désormais en quelques sorte comme le cycle intermédiaire entre les traditionnels rendez-vous d’automne et d’été, se tiendra donc les 3, 4 et 5 février au Théâtre du Vieux-Colombier (ci-dessus). Ce sera sans doute là encore l’occasion de belles rencontres avec des textes de qualité. Continuer la lecture

Publié dans Théâtre | Laisser un commentaire

Paix à nos cendres

Les jeux pour enfants ont été ôtés en raison des bris de verre qui parfois jonchent le sol. Le square Forceval n’est pas « bien » fréquenté. Coincé entre le boulevard extérieur et le boulevard périphérique, Porte de la Villette, il est surtout un lieu de repos, d’étape, pour des personnes qui semblent en errance ou en cours de transit migratoire. C’est sur cet endroit bien peu stratégique, garanti sans « people » que devrait être construit un nouveau funérarium en complément de celui du Père-Lachaise, arrivé à saturation. Continuer la lecture

Publié dans Jardins, Surprises urbaines | 5 commentaires

Intersection

Par définition les lignes parallèles ne sont pas faites pour se croiser. Avec son dernier roman « Notre crime », Émile Brami a brisé cette règle géométrique fondamentale. En déviant la trajectoire de deux juifs tunisiens ayant quitté leur pays dans les aléas de l’indépendance, il a provoqué, dans ce roman qui tient beaucoup du récit, une intersection. Avec son talent propre il a créé ce faisant, ce que les anglophones appellent un « page-turner » c’est à dire un livre que l’on ne lâche plus après l’avoir commencé. Continuer la lecture

Publié dans Livres | 2 commentaires

Pont-Saint-Esprit ou l’esprit laïc

Pont Saint-Esprit, ville de quelque dix mille habitants, est située à l’extrême nord-est du Gard, au carrefour de l’Ardèche, du Vaucluse, et de la Drôme provençale, à vingt kilomètres au nord d’Orange et le double d’Avignon. En arrivant de Paris par la nationale 7 chantée par Trenet ou par l’autoroute du Soleil, il faut sortir à Bollène, et tourner sur la droite. Bientôt, on aperçoit le vieux pont moyenâgeux qui lui donne son nom (doublé d’un pont moderne sur la gauche), et les silhouettes si singulières des deux édifices religieux surplombant le Rhône et s’y reflétant de toute leur hauteur : à gauche le prieuré Saint-Pierre, sa coupole blanche et son clocher pointu, à droite l’église Saint- Saturnin au clocher encore plus haut que son voisin, avec deux niveaux percés de fenêtres en arche italianisantes. Continuer la lecture

Publié dans Architecture, Musée, récit | Un commentaire

Tomonoura, le coup de cœur de Miyazaki en mer intérieure du Japon

En 2008, le réalisateur Miyazaki est venu en visite à Tomonoura. Il a immédiatement eu un coup de cœur pour ce pittoresque petit port de pêcheurs de la mer intérieure du Japon. Et Tomonoura l’a inspiré à un point tel qu’il a loué une maison sur la colline surplombant la mer et s’y est installé pendant deux mois pour écrire son film « Ponyo sur la falaise ». On retrouve de nombreuses évocations de Tomonoura dans les images du film. Continuer la lecture

Publié dans Cinéma, récit | 2 commentaires

Laurent Corvaisier entre peinture et illustration

Aubagne, capitale des santons, pays de Marcel Pagnol et des 3 anciennes chapelles des Pénitents, des Pénitents Noirs, des Blancs et des Gris. C’est à la chapelle des Pénitents Noirs -réhabilitée et devenue centre d’art municipal-, sur les hauteurs de la ville, que Laurent Corvaisier expose jusqu’au 27 janvier , non pour y faire pénitence mais pour y montrer ses créations récentes puisque le lieu a maintenant vocation à montrer l’art contemporain et les créateurs actuels. Continuer la lecture

Publié dans Exposition | Un commentaire

Jessica Chastain au parloir

À côté de lui, Quentin Tarentino passerait presque pour un réalisateur de films muets. Pour « Le grand jeu », Aaron Sorkin n’a pas abdiqué sa réputation d’un dialoguiste compulsif avec des échanges compacts distribués à la mitraillette. Sur les 160 minutes que dure son dernier long métrage, on se prend à rêver d’une version courte. Néanmoins le film se laisse voir sans déplaisir à quelques réserves près. Continuer la lecture

Publié dans Cinéma | Un commentaire

L’expo sur le « Che » à Paris, élaguée avec soin

Car nulle part mais vraiment nulle part, il n’y est fait ne serait-ce que la plus petite allusion au fait que Ernesto Guevara de la Serna, né le 14 juin 1928 à Rosario en Argentine, tué le 9 octobre 1967 à La Higuera en Bolivie, se soit vanté publiquement d’exécutions de masse et ait été impliqué par ailleurs dans l’organisation d’internements de personnes considérées déviantes comme les homosexuels. Il est et « demeure l’une des figures les plus marquantes de l’Histoire de la révolution » est-il rappelé au visiteur de cette exposition voulue par l’Hôtel de Ville. Tout ce qui pouvait gêner autour de la légende, a fait l’objet d’une prudente ablation. Continuer la lecture

Publié dans Exposition | 5 commentaires

Mariana, la rétive

Ce n’est pas forcément simple d’être amoureuse d’un homme au passé trouble. Pas plus qu’il n’est évident d’être la fille d’un homme dont le rôle sous la dictature chilienne est entaché de compromissions. Mais Mariana fait front. C’est elle qui donne le titre au film de la réalisatrice Marcela Said, sorti le 13 décembre. Les salles qui le distribuent sont de plus en plus rares (3 encore à Paris cette semaine), mais le jeu qui consisterait à s’obstiner pour le voir, en vaut la chandelle. Continuer la lecture

Publié dans Cinéma | Laisser un commentaire

La vie est un songe… éveillé

Le 13ème Art, le tout nouveau théâtre de la Place d’Italie, semble, trois petits mois seulement après son ouverture, trouver enfin ses marques. Le climat glacial et austère des premiers jours a fait place à une atmosphère plus chaleureuse et accueillante. Après le très renommé cirque canadien Eloize et sa dernière création “Cirkopolis”, qui fit l’objet d’une chronique dans Les Soirées de Paris, il reçoit pour les fêtes de fin et de nouvelle année un spectacle tout aussi réussi et là encore universel : le “Slava’s Snowshow”, signé par une troupe aux multiples récompenses internationales qui célèbre en beauté ses vingt-cinq années d’existence. Continuer la lecture

Publié dans Théâtre | Laisser un commentaire