Calder et Picasso comblent le vide

Il est bien rare que la coïncidence préméditée de deux artistes occasionne un résultat aussi pertinent. En réunissant, pour une exposition qui débute aujourd’hui, Alexander Calder et Pablo Picasso, le musée Picasso a fait mouche. Il ne s’agit pas d’une énième exposition sur le chantre du cubisme heureusement. L’invité américain, presque son contemporain, a la part belle dans une présentation où les œuvres des deux protagonistes communient sans accrocs ni fausses notes. Pas de ruptures et encore moins -c’est à la mode- de disruption. Sachant qu’un hôte est aussi bien celui qui reçoit que celui qui est reçu, cette association relève à maints égards d’une sorte de palindrome en trois dimensions. Continuer la lecture

Publié dans Exposition | Laisser un commentaire

Avez-vous lu Senancour?

Une mince plaquette d’une cinquantaine de pages joliment présentée (beau papier, belle typographie, et livre “à l’ancienne“ dont vous couperez vous-même les pages) : il n’en faut pas plus pour réserver de belles surprises au lecteur avide de découvertes.

L’auteur est Senancour, Etienne Pivert de Senancour (1770-1846). Si l’on connaît son nom, c’est le plus souvent uniquement pour son roman Oberman dont Sainte-Beuve et George Sand vantèrent les qualités une trentaine d’années après sa publication en 1804. Quant à la pièce pour piano qu’en tira Franz Liszt dans ses “Années de Pèlerinage“, elle est sans doute plus célèbre que le roman qui l’inspira. Continuer la lecture

Publié dans Livres | Laisser un commentaire

Le château de l’ogre

L’action se situe dans le château Biron en Dordogne, posé sur un « pech », une position stratégique aux confins des trois départements de la Dordogne, du Lot et du Lot-et-Garonne. C’est un ensemble architectural imposant, propriété de la famille Gontaut-Biron (le musée Rodin à Paris) du XIIe siècle à 1938, soit le temps de vingt-quatre générations sur une période de huit cents ans. Une histoire exceptionnelle qui pourrait expliquer cet enchevêtrement inouï d’architecture de tous styles qui cohabitent avec un certain bonheur.
Propriété du département du Périgord depuis 1978, le château, vidé de tous ses meubles et décors, est maintenant ouvert à l’art contemporain depuis deux ans. Cette année c’est au tour de Lydie Arickx. Continuer la lecture

Publié dans Exposition | 4 commentaires

Christiane Taubira et Jennifer Jones

Au détour d’une tribune publiée dans les pages Débats par Christiane Taubira dans « Le Monde » daté du 8 février, je suis tombée sur une curieuse phrase.
J’avais eu l’œil attiré par le titre du texte proposé par l’ancienne ministre de la Justice et députée de la Guyane : « Au Venezuela, respecter le droit », d’autant plus que je n’ai toujours pas compris pour quelle raison exactement mister Trump s’est immiscé aussi vigoureusement dans la crise vénézuélienne. Dès que Trump se manifeste, j’ai tendance à me dire « Attention danger ! », cela dit il est vrai que dans le passé, la CIA s’était fait une spécialité de renverser les régimes en douce dans ces contrées. Au moins, là, tout se trame au grand jour, et chacun sait que le président US soutient depuis le premier jour l’autoproclamé président du Venezuela Juan Guaido contre le tenant en titre Nicolas Maduro. Continuer la lecture

Publié dans Cinéma | 2 commentaires

To be or not to be

Aussi surprenant que cela puisse paraître, Loïc Corbery, entré en 2005 à la Comédie-Française dont il est devenu en 2010 le 519e sociétaire, n’a jamais eu l’occasion de jouer Hamlet, un des plus beaux rôles du répertoire pour lequel il a, par ailleurs, indéniablement l’emploi. Aussi le jeune quadragénaire a-t-il décidé de remédier aujourd’hui à ce manque et de monter lui-même un spectacle autour du prince du Danemark. C’est donc dans le cadre des Singulis, dont nous avons déjà évoqué le principe lors d’un précédent article dans Les Soirées de Paris (1), qu’il nous expose sa vision du personnage dans un spectacle des plus audacieux. Continuer la lecture

Publié dans Théâtre | Laisser un commentaire

Kiev (Ukraine) : la ville composite

Byzantin, classique, baroque, constructiviste, moderne, stalinien, kroutchevien, brejnevien,… Kiev est polie par un embrouillamini de styles architecturaux qui cohabitent avec bonhomie. Si la capitale de l’Ukraine garde des traces de l’époque soviétique, elle est avant tout une cité historique avec une grande variété de monuments et des sites religieux remarquables. Ses quartiers cool propices à la promenade ou à la fête invitent aussi au farniente et en saison, ses plages aménagées au bord du Dniepr, à la baignade. Continuer la lecture

Publié dans Architecture, récit | Un commentaire

Suivez le guide messieurs dames

Le maquis des relations passées entre Nicolas Sarkozy et le colonel Kadhafi est tellement touffu que les auteurs de la BD « Des billets et des bombes » ont trouvé une astuce afin de ne pas égarer le lecteur. Elle prend la forme d’un guide anonyme à tête rouge qui patiemment, en cas de nécessité, explique ou rappelle les éléments de compréhension. Mais ce qui aide surtout à parcourir ce passionnant ouvrage conçu par cinq journalistes, un dessinateur et un coloriste, c’est que l’histoire qu’ils racontent est passionnante. Et que les faits décrits et étayés par de sérieuses investigations, sont tout bonnement stupéfiants. Paradoxalement, c’eût été une fiction, elle aurait été moins crédible. Continuer la lecture

Publié dans BD | Un commentaire

Un été si dérisoire

Il disait de sa fille qu’elle était de la « même espèce » que lui, parfaitement « inapte à l’effort » et seulement guidée par l’esprit de jouissance. Pas étonnant que cette version en bande dessinée de « Bonjour tristesse » a été préfacée par Frédéric Beigbeder auteur polyvalent à qui l’on prête le goût du futile et une vision indulgente de la débauche.  Joliment écrit, dessiné et coloré, la déclinaison de Frédéric Rébéna nous invite en plein hiver à des vacances sur la Côte avec une élégante villa pour cadre et des protagonistes très légèrement habillés. Continuer la lecture

Publié dans BD | 2 commentaires

Dominique Bona refait le match

Lorsqu’un auteur rédige une biographie  il y met toujours un peu de lui-même, rien que par le style, l’approche, les choix, les angles, les préférences de narration. S’il rédige la de façon dont il a écrit une ou plusieurs biographies, la proportion de part intérieure s’accroît nettement. Vient un jour le temps de l’autobiographie délibérée où les êtres comme les objets ne sont plus que les ingrédients d’un récit personnel. Avec « Mes vies secrètes » qu’elle vient de publier chez Gallimard, Dominique Bona n’en est qu’à la seconde étape. L’académicienne y dévoile le cheminement qui l’a conduite à dresser le portrait de Stefan Zweig, Gala, Clara Malraux ou encore les sœurs Heredia. De fait ses « vies secrètes » sont un peu ses secrets de cuisine. Continuer la lecture

Publié dans Livres | 2 commentaires

La petite musique de Marguerite Duras

“Savannah Bay”. Le titre nous évoque aussitôt la mer, mais aussi l’image de ce couple d’immenses comédiennes qui furent les créatrices de cette pièce de théâtre mise en scène par l’auteur elle-même, Marguerite Duras (1914-1996), au Théâtre du Rond-Point en 1983 : Madeleine Renaud, alors âgée de quatre-vingt-trois ans, et Bulle Ogier. Un grand moment de théâtre entré dans la légende. La pièce, dès le départ, avait d’ailleurs été écrite pour l’inoubliable interprète de “Oh les beaux jours”, les deux personnages étant mentionnés, dans le texte original, comme “Madeleine” et “Jeune femme”. D’autres merveilleuses actrices, par la suite, jouèrent le rôle de la vieille dame : Gisèle Casadesus, Catherine Samie ou encore Emmanuelle Riva, pour n’en citer que quelques-unes. Aujourd’hui, c’est Michèle Simonnet, tout aussi talentueuse que les précédentes, qui reprend le flambeau sur la petite scène du Théâtre Rouge du Lucernaire, dans une mise en scène de Christophe Thiry. Continuer la lecture

Publié dans Livres, Théâtre | 2 commentaires